Propositions d'ordonnances au gouvernement.

1° Aucune réforme économique et sociale ne sera entreprise avant les réformes énumérées ci-dessous.

2° Les indemnités, revenus, retraites chapeau, stock-options du grand patronat seront très sévèrement diminuées. Les revenus de plusieurs millions d'euros par an sont immoraux et néfastes pour l'économie.

3° Les dividendes versés aux actionnaires seront indexés sur l'inflation. Si l'augmentation des dividendes dépasse trop l'inflation, les plans sociaux visant à réduire l'effectif salarial seront interdits pendant cinq ans.

4° La lutte réelle et efficace contre la fraude fiscale sera menée à l'aide du recrutement de fonctionnaires affectés à cette lutte. La lutte contre les paradis fiscaux sera aussi menée en particulier par la mise en place d'un impôt universel payé par toute personne de nationalité française quel que soit son lieu de résidence (ce qui est fait par exemple par les États Unis).