"La manifestation soutenue par les formations de gauche hors PS", sous-titre d'un article de l'Humanité du 6 mai 2018 à propos de la "Fête à Macron", me fait réagir.

Mal nommer les choses c'est ajouter aux malheurs du monde : continuer à considérer que le PS est une formation de gauche est une grave erreur politique. Avoir conclu des accords électoraux avec ce parti pendant le quinquennat de François Hollande a été une grave faute politique.

L'unité n'est pas un but en soi. C'est un moyen pour combattre politiquement la politique du capital financier. On ne peut pas s'allier avec un parti qui a bien œuvré, en France et en Europe, pour mettre en place la politique néo-libérale voulue par l'oligarchie financière.

Il faut définitivement considérer que le Parti "Socialiste", qui est presque un astre mort, ne fait pas partie de notre camp anticapitaliste.