Voici un exemple des méfaits d'un journalisme sans déontologie. Je consulte presque quotidiennement sur le site du Dauphiné-Libéré les articles concernant la ville d'Échirolles.

Un article sur le budget de la municipalité fait référence à l'appréciation de la Cour Régionale des Comptes. Le sous-titre de l'article est "Il y aura probablement le dépôt d'une plainte". Tout juste si on ne nous dit pas qu'il y a corruption caractérisée et que le maire sera mis en examen...

Une recherche sur internet me donne accès au rapport de la Cour Régionale des Comptes. Je lis un rapport mesuré qui met l'accent sur un certain surendettement de la commune, sur des choix discutables d'un point de vue politique, mais pas d'un point de vue moral.

Dans cette recherche je trouve la réponse du maire, argumentée, faisant état des difficultés de la population de la ville, dont le revenu moyen est faible, ce qui explique certains choix budgétaires.

Je trouve donc une controverse politique normale entre institutions, Cour Régionale d'un côté, municipalité de l'autre, qui font valoir leurs points de vue normalement différents.

Mais il n'y a aucune mention de malversation, de corruption, de gabegie dans le rapport de la Cour Régionale.

Le Dauphiné-Libéré devrait être poursuivi en diffamation pour son article malveillant.